Quelle est la différence entre une assurance vie et une assurance décès ?

Publié le : 05 avril 20214 mins de lecture

Quelle est la différence entre une assurance vie et une assurance décès ? C’est la question que se posent de nombreux Français qui ont du mal à prendre la bonne décision et, par conséquent, à s’y retrouver. Malgré leurs similitudes, l’assurance vie et l’assurance décès sont deux types de contrats distincts dont le fonctionnement et les objectifs sont quelque peu différents et qu’il ne faut pas négliger.

Qu’est-ce que l’assurance vie, et comment fonctionne-t-elle ?

Dans le contexte financier, un contrat d’assurance vie est semblable à un produit d’investissement traditionnel, mais avec une clause bénéficiaire qui vous permet de choisir votre « héritier » en cas de décès. Dans ce scénario, vous laisserez un capital et pourrez même faire fructifier votre argent, et récupérer partiellement ou totalement votre capital de votre vivant. Le principal objectif de l’assurance vie est de garantir le versement d’une somme forfaitaire ou d’une rente conformément au contrat initial. Mais elle a également d’autres fonctions telles que la répartition des médias d’investissement et la sécurité de vos proches, ainsi que la possibilité de bénéficier de taux d’imposition plus élevés. L’assurance vie de type épargne et l’assurance vie de type prévoyance, également appelée assurance décès, sont les deux types d’assurance vie en France. Pour une assurance décès plus abordable.

Quel est le concept de l’assurance décès ?

L’assurance décès est un type d’assurance prévoyance, c’est-à-dire que le danger couvert est le décès de l’assuré, d’où vous pouvez choisir par exemple l’assurance MAIF sur la prévoyance décès. Ce contrat assure le paiement d’une prestation en capital, dont le résultat aura été décidé au moment de la souscription, aux bénéficiaires de votre choix en cas de décès, vous permettant ainsi de protéger votre famille. Le montant des cotisations à prélever sera déterminé par le montant provisionné pour payer les bénéficiaires, ainsi que par l’âge de l’assuré au moment de la souscription du contrat. Le contrat temporaire se caractérise par l’existence d’une date d’échéance du contrat qui, en cas de  » non-décès  » de l’assuré, entraîne la perte totale des cotisations prélevées. Le contrat permanent : le contrat permanent n’a pas de limites autres que le décès de l’assuré et, quelle que soit la date du décès de l’assuré, le capital serait versé aux bénéficiaires.

L’assurance vie et l’assurance décès sont deux types d’assurance différents

Contrairement à l’assurance vie qui est un placement en capital avec une clause de décès, l’assurance décès est un outil de prévoyance. Dans ce cas, l’assurance vie devient un instrument de placement. La clause bénéficiaire de ce contrat permettra de protéger vos proches, mais ce n’est pas une véritable méthode de prévention du décès. Il s’agit plutôt d’un compte d’épargne où vous pouvez placer votre argent pour le faire fructifier. L’objectif de l’assurance décès est de fournir un capital ou une rente à vos héritiers en cas de décès, ainsi que de les aider à prendre soin d’eux-mêmes après une expérience aussi traumatisante. L’objectif de l’assurance vie est de vous aider à épargner de l’argent tout en permettant aux proches établis de récupérer directement ces fonds si vous décédez.

Plan du site